Ermitage

Saint-Antoine de Galamus

Ermitage Saint-Antoine de Galamus...Ermitage Saint-Antoine de Galamus

Historique Historique

L'ermitage Saint Antoine de Galamus est un lieu qui fût sans doute utilisé depuis fort longtemps. On imagine très bien la grotte (servant aujourd'hui de chapelle) abritant quelques animaux sauvages, ensuite délogés par les premiers humains, puis lieu d'exil et de solitude pour quelque saint homme en queste de profond mysticisme et d'isolement contemplatif. Genévriers de Phénicie agés de plus de 500 ans
Du VIIe siècle jusqu'aux années 1950, les esprits religieux s'y succédèrent. Bien avant que ne soient construits les bâtiments actuels, c'est dans la petite grotte où se trouve actuellement le bassin que les ermites s'installèrent.
Témoins de tout un passé chargé de recueillement et de prière, s'accrochent aux rochers surplombant les escaliers descendant sur la cour intérieure des Genévrier de Phénicie agés de plus de cinq cent ans.
La chapelle qui se situe dans la grande caverne fût construite en reconnaissance suite au miracle de 1782 : à Saint Paul de Fenouillet, une épidémie de "suette" (sorte de gangrène où l'on sue beaucoup) fit quatorze mort en l'espace de quatre jours; procession fût menée à l'ermitage pour demander la protection de St Antoine.
De ce jour, un platane pousse au beau milieu des rochers, quasiment sans eau. Il est aujourd'hui magnifique, et propose aux visiteurs son ombre paisible.

Antoine le Grand, Saint patron des ermites de Galamus,

Saint Antoine le Grandest né en Egypte, à Côme en l'an 251.
Il se retira au désert de Thèbaïde, dans la région de Thèbes au sud de l'Egypte à l'âge de vingt ans, après avoir distribué sa fortune (il était issu d'une riche famille chrétienne).
Aidé de quelques disciples, il fonda peu après les premiers monastères et fût l'un des initiateurs de la vie monastique et de l'érémitisme (mode de vie des ermites).
Il quitta ces communautés chrétiennes à la fin de sa vie, et retourna comme à ses débuts vivre dans la solitude du désert.
Les tentations de Saint Antoine sont l'un des principaux thèmes chrétiens : la résistance aux pièges du malin est montrée comme la liberté chrétienne et le choix entre le bien et le mal.
Incarnant le mal dans l'iconographie de l'époque, le cochon "apprivoisé" est le compagnon de Saint Antoine.

 

 

L'ermitage Saint Antoine Bâti à flan de rocher Encore quelques marches...
L'ermitage Saint Antoine Bâti à flan de rocher Encore quelques marches
La cour intérieure L'entrée de l'ermitage Entrée de la chapelle
La cour intérieure L'entrée de l'ermitage Entrée de la chapelle
Du haut de l'escalier La grotte du bassin Le clocher
Du haut de l'escalier La grotte du bassin Le clocher
Saint Antoine Tombe de frère Pierre (1870) La chapelle dans le roc
Saint Antoine frère Pierre 1870 La chapelle dans le roc

L'ermite sur le seuil de l'ermitage

L'ermite sur le seuil ( début du siècle)

 

Retour aux gorges de Galamus

Référencé dans " France Pittoresque "

Sites dédiés aux terroirs et anciennes provinces francaises

 

 

Statistiques Delta 7 Grafik pour le site internet Atelier du Château - Animations pédagogiques et ludiques - Techniques ancestrales - Expérimentations archéologiques - http://www.atelier-du-chateau.fr

.© Copyright ADC 2020

.