APPEAUX ET CHANTS DES OISEAUX

 

Alouette des Champs

Alouette des Champs

Alouette des Champs

Bécassine des Marais

Bécassine des Marais

Bécassine des Marais

Chardonneret Élégant

Chardonneret Élégant

Chardonneret Élégant

Fauvette des Jardins

Fauvette des Jardins

Fauvette des Jardins

Geai des Chênes

Geai des Chênes

Geai des Chênes

Merle noir

Merle Noir

Merle Noir

Mésanges Bleue et Charbonnière

Mésanges

Mésanges Bleue et Charbonnière

Pie Bavarde

Pie Bavarde

Pie Bavarde

Pinson des bois

Pinson des arbres

Pinson des bois

Rossignol philomène

Rossignol Philomène

Rossignol philomène

Rouge gorge familier

Rouge Gorge Familier

Rouge gorge familier

 

 

 


Légende de maître Hécouye

Vers 1537, le duc de La Gaillardière, passionné de chasse, imagina qu'il devait être possible de fabriquer un accessoire capable de lui faciliter la tâche et rendre plus plaisante la traque des animaux.

Il convoqua tous les colporteurs, boutiquiers et artisans de la contrée pour les mettre au défi de concr2tiser cette idée et trouver, ou fabriquer l'instrument merveilleux.

Quelque temps plus tard, maître Jacques-Auguste Hécouye, artisan huchier de son état, demanda audience au château disant qu'il ferait la démonstration d'un objet capable d'attirer toutes sortes d'animaux.

Devant le duc et sa cour, il sortit de son pourpoint un sifflet de forme curieuse dénommé "appeau". Lorsqu'il le porta à ses lèvres, l'étrange son imposa le silence parmi les personnes présentes. Quelques instants plus tard des passereaux approchèrent, attir2s et charm3s par cette mélodie.

Le duc imagina sans peine le profit qu'il pourrait tirer d'un tel accessoire il fut enchanté par ce remarquable objet et dit à maître Hécouye qu'il était prêt à lui payer le prix demandé et pour qu'il lui enseigne ses connaissances. Maître Hécouye n'hésitant point dit au Duc qu'il lui en co6terait la moitié de sa fortune !

Cette requête fit sourire l'assemblée mais le duc accepta la transaction. La nouvelle fit grand bruit et se répandit bien vite au delà des limites du duché : "On avait vendu un sifflet au Duc de la Gaillardière pour une somme astronomique !".

Cette légende existe peut-être pour dire que l'anecdote a subsisté dans la langue fran2aise en qualifiant les objets hors de prix au travers de l'expression : "coûter l'appeau d'Hécouye", et non "la peau des couilles" comme on le croit ordinairement...



pegase></FONT></B></A> <A HREF=

Hildebert le Colporteur



Statistiques Delta 7 Grafik pour le site internet Atelier du Château - Animations pédagogiques et ludiques - Techniques ancestrales - Expérimentations archéologiques - http://www.atelier-du-chateau.fr

.© Copyright ADC 2020

.